Menu global

Carnet horticole et botanique

Aglaonéma

Français
  • Plantes d'intérieur
Aglaonema nitidum 'Silver King'
Crédit photo : Jardin botanique de Montréal (Jean-Pierre Bellemare)
Aglaonema nitidum 'Silver King'
  • Aglaonema nitidum 'Silver King'
  • Aglaonema 'Sapphire Suzanne'

Onglets

Botanique

Origine et description

L'aglaonéma pousse à l'ombre des grands arbres dans les forêts tropicales du sud-est de l'Asie. Cette plante herbacée, cultivée principalement pour son feuillage décoratif, peut atteindre un mètre de hauteur. Ses feuilles lancéolées avec de longs pétioles sont généralement panachées et se développent à partir d'un rhizome (tige souterraine). Plus ou moins camouflée par le feuillage, l'inflorescence est composée d'un épi floral (spadice) entouré d'une bractée (spathe) blanc verdâtre. Les fleurs produisent des fruits rouges qui persistent longtemps sur la plante. Le cultivar 'Silver Queen' a un feuillage vert panaché de blanc argenté.

Espèces, cultivars et plantes apparentées

Aglaonema commutatum est l'espèce la plus connue. Elle est très variable et regroupe plusieurs variétés et cultivars. Ses grandes feuilles brillantes et lancéolées de 13 à 30 cm sont vert foncé. Elles peuvent être plus ou moins panachées de gris ou de blanc crème le long des nervures principales. Lorsque la plante est adulte, la tige porte la cicatrice des anciennes feuilles. Aglaonema commutatum 'Treubii' est un cultivar au feuillage étroit gris-vert maculé de vert jaunâtre. Aglaonema costatum a des feuilles vert foncé avec une nervure médiane blanche. Les feuilles sont tachetées irrégulièrement de points blancs.

Toxicité

L'aglaonéma contient des substances irritantes pour la peau et les muqueuses. Placez cette plante potentiellement toxique hors de la portée des enfants et des animaux.

Nom commun

Aglaonéma

Nom latin

Aglaonema spp.

Nom commun anglais

Nom commun français

Famille botanique

  • Araceae
Horticulture

Conditions de croissance

Cette plante préfère une situation relativement chaude et humide à l'abri des rayons directs du soleil. Elle supporte les endroits où la luminosité est faible mais elle préfère une lumière moyenne. Une pièce orientée à l'est lui convient bien. Cette plante s'adapte aux températures normales d'une maison (18 à 21 ºC) si vous respectez un maximum de 24 ºC et un minimum de 16 ºC. Maintenez un taux d'humidité de l'air élevé car elle tolère mal l'air sec surtout si la température est élevée.

Facilité de culture

La culture de l'aglaonéma est assez facile si on lui procure une bonne humidité de l'air et on ne l'expose pas aux rayons directs du soleil. Elle est aussi sensible aux courants d'air froid en hiver et aux variations subites de température. La floraison ne se produit que chez les plants plus âgés et elle est peu fréquente dans nos maisons.

Arrosage et fertilisation

L'aglaonéma craint l'eau froide. Arrosez modérément, avec de l'eau à température de la pièce, juste assez pour humidifier la motte. Évitez les excès d'eau et laissez sécher le terreau légèrement entre les arrosages. Arrosez plus souvent si le niveau de luminosité est plus élevé. Par contre, en situation peu éclairée, diminuez la température, l'arrosage et le taux d'humidité ambiant. De croissance lente, l'aglaonéma ne doit pas être fertilisé à outrance. Utilisez un engrais pour plantes d'intérieur ou un engrais tout usage comme le 20-20-20 tous les trois mois de mars à octobre.

Taille et entretien

Nettoyez les plantes poussiéreuses sous la douche (avec de l'eau tiède) ou avec une éponge humide.

Rempotage

Rempotez au printemps les jeunes plants, puis à tous les deux ou trois ans quand les racines apparaissent à la surface du terreau ou sortent du pot. L'aglaonéma préfère un substrat riche en humus. Les terreaux pour plantes tropicales lui conviennent généralement à condition qu'ils se drainent bien.

Voir aussi

Ravageurs et maladies
Désordres physiologiques

Add this

Partager cette page