Menu global

Aranées

Français

Pholque phalangide

Français
Pholcus phalangioides

Cette araignée qui vit souvent dans les maisons se reconnaît à ses longues pattes minces et à son corps allongé blanc grisâtre. Les pattes de la femelle font cinq ou six fois la longueur de son corps, qui mesure environ 9 mm. Le mâle est un peu plus petit.

Le pholque phalangide est aussi connu en anglais sous le nom de skull spider, en raison de son céphalothorax qui rappelle vaguement un crâne humain.

Saltique chevronné

Français
Salticus scenicus

Pages

Cette petite araignée trapue a des pattes plutôt courtes et mesure de 5 à 7 mm de long. Elle doit son nom aux chevrons noirs et blancs (ou bruns et blancs) qui marquent son abdomen poilu. Comme chez tous les salticides, les deux yeux situés à l’avant du céphalothorax sont beaucoup plus gros que les autres.

Cette araignée peut sauter pour se déplacer et attaquer ses proies.

Araignées sauteuses

Français

Pages

Cette grande famille d’araignées présente une forte diversité de tailles et de colorations. Les salticides mesurent entre 1 et 22 mm, mais la plupart sont petites. Elles affichent souvent des couleurs contrastantes, vives ou iridescentes, surtout chez les mâles. Leurs pattes sont relativement courtes.

On les reconnaît généralement à la forme de leur céphalothorax (partie avant du corps qui combine la tête et le thorax chez les araignées) et, surtout, à la taille et à la disposition de leurs huit yeux.

Quatre d’entre eux sont situés à l’avant du céphalothorax, les deux yeux antérieurs médians étant particulièrement gros et mobiles.

Les quatre autres yeux sont placés vers l’arrière permettant aux araignées sauteuses d’avoir un champ de vision de 360°.

Les salticides ne tissent pas de toile. Elles produisent des fils de soie, qu’elles utilisent pour assurer leur sécurité lors de leurs déplacements par petits sauts, ou encore pour fabriquer des abris.

Misumène cagneuse

Français
Misumena vatia

Pages

Cette araignée, comme les autres thomisides, présente des caractéristiques associées aux crabes : ses deux premières paires de pattes sont plus longues et souvent ouvertes, prêtes à capturer des proies, et elle se déplace de côté lorsqu’on la dérange.

La femelle est jaune ou blanche. Son abdomen, qui s’élargit vers l’arrière, porte deux rayures longitudinales rose vif. Elle mesure de 6 à 11 mm, sans les pattes. Le mâle est plus petit (de 3 à 5 mm) et plus foncé. Ses pattes et son corps sont brun rougeâtre, avec une marque blanche au-dessus des yeux.

Araignées-crabes

Français

Pages

Les thomisides portent bien leur nom commun d’araignées-crabes : leur corps est aplati, leurs pattes avant sont souvent ouvertes, prêtes à capturer des proies, et elles se déplacent de côté lorsqu’on les dérange.

Ces araignées mesurent entre 1,5 et 11,3 mm. Leurs deux premières paires de pattes sont généralement plus longues que les autres. Elles servent à la chasse, alors que les quatre pattes arrière sont utilisées pour les déplacements. Ces araignées marchent habituellement de côté ou à reculons.

Plusieurs espèces adoptent des techniques de mimétisme pour se camoufler dans leur milieu.

Certaines ressemblent à des excréments d’oiseaux tandis que d’autres peuvent même changer de couleur et copier celle de la fleur sur laquelle elles vivent et chassent.

Le mâle est souvent beaucoup plus petit que la femelle. Chez certains genres, les deux sexes sont assez dissemblables, affichant même des couleurs différentes.

Cheiracanthe

Français
Cheiracanthium mildei

Pages

Cette petite araignée mesure de 7 à 10 mm de long. Son corps est pâle, verdâtre, brun clair ou jaune blanchâtre. L’abdomen est légèrement translucide et peut changer de couleur selon la nourriture absorbée. Il se termine par des filières coniques plutôt que cylindriques.

Les pattes avant sont plus longues que les autres, les huit pattes se terminant par une petite paire de pinces. Sur la tête, cette araignée porte deux rangées horizontales de quatre yeux de même taille. Les palpes et les chélicères sont bruns.

Argiopes

Français

Pages

On dénombre 2 espèces d'argiopes au Québec : l'Argiope aurantia Lucas et l'Argiope trifasciata.

Ces grosses araignées vivement colorées, souvent immobiles au centre d'une grande toile marquée d'un zigzag, sont parmi les plus belles et les plus faciles à reconnaître.

Chez Argiope aurantia, l'abdomen un peu pointu à l'extrémité est coloré de noir et de jaune, parfois de blanc, d'orange ou de rouge. Les pattes sont noires et peuvent porter des bandes de couleurs. Les femelles sont beaucoup plus grandes que les mâles. Elles mesurent entre 19 et 28 mm de long alors que leurs partenaires ne font que 5 à 8 mm de longueur.

Chez A. trifasciata, l'abdomen jaune pâle est marqué de rayures transversales argent, jaune et noir. Cette espèce est légèrement plus petite, les femelles mesurant entre 15 et 25 mm de long alors que leurs partenaires ne font que 4 à 5,5 mm de longueur.

Veuve noire de l'ouest

Français
Latrodectus hesperus

Pages

La veuve noire est une petite araignée, mesurant de 7 à 15 mm. Elle possède un gros abdomen et quatre petites paires de pattes. Elle est noire avec un dessin géométrique rouge sous l'abdomen, ressemblant à un sablier. La femelle est beaucoup plus grosse que le mâle et en général de couleur plus terne.

Mygales

Français

Pages

Cette famille comprend des araignées de grande taille, dont le corps atteint la grosseur du pouce et souvent davantage. Plusieurs espèces sont très poilues. Certaines sont couvertes de poils spéciaux très urticants et leur contact peut créer de l’irritation.

Théridiides

Français

Pages

Comme toutes les araignées, les théridiides ont huit pattes. Chez la plupart des espèces, l’abdomen est orné de motifs colorés qui facilitent l’identification. Ces araignées ont des « peignes » sur leurs pattes arrière, qui servent à envelopper leurs proies dans la soie.

La forme de la toile de ces araignées est très variable selon les espèces. L’araignée s’y tient souvent tête en bas.

S'abonner à RSS - Aranées