Blogue

Dans les coulisses de l'Insectarium

Goliathus goliathus du Cameroun, la plus grande cétoine du monde en élevage © Insectarium de Montréal
Dans les coulisses de l'Insectarium

Saviez-vous que l’Insectarium de Montréal est un musée unique en Amérique du Nord par la richesse de sa collection naturalisée et vivante et son concept muséologique? L'équipe des collections a développé au fil des ans une expertise, non seulement pour la diversité de sa collection vivante, mais aussi pour l'originalité de la présentation de celles-ci au public.

Le public peut y découvrir tout au long de l'année une multitude d'insectes vivants sans se douter un instant de tout le travail réalisé en coulisse chaque jour. Avant de présenter au public un insecte vivant, il faut obtenir les permis officiels émis par l'Agence canadienne d’inspection des aliments. Il faut avoir aussi avoir étudié le cycle de vie de l’insecte et développé un protocole d'élevage : si l'insecte se nourrit d’une certaine plante, il faut trouver la plante hôte et la cultiver dans les serres de l'Insectarium afin de pourvoir à ses besoins tout au long de l’année. Une souche de cet insecte peut alors être importée, élevée, étudiée et mise en exposition dans un vivarium. Les techniciens s’efforcent de recréer le plus naturellement possible leurs microhabitats afin de les présenter au public comme s'ils étaient dans leur milieu naturel. Vivarium, aquarium, ou même une fourmilière pour présenter des insectes de façon originale!

L'impressionnante fourmilière

La colonie à l’air libre des fourmis découpeuses de feuilles vaut à elle seule le détour. L'observation de ces ouvrières transportant sans relâche des morceaux de feuilles ou de fleurs de toutes les couleurs jusqu'à plusieurs fois leur propre poids est fascinante. Mais cette collection vivante exige des soins quotidiens. Dès 7 heures du matin, nos techniciens entament leur routine : changement des fruits, de l'eau, vaporisation de l'aquarium pour une humidité adéquate, changement des fleurs et des feuilles pour les fourmis Atta et plus encore! Tout un travail de préparation et de maintenance en coulisse.

Nous en sommes fiers

Parmi les belles réussites en élevage, notons une belle diversité de scarabées, de phasmes et de phyllies  tropicaux dont une belle petite espèce en provenance du Pérou, très rare et aujourd'hui protégée. Quant à l'aquarium, on y retrouve des petits insectes aquatiques (dytiques) en provenance du désert de l'Arizona.

Pour en découvrir plus sur le rôle essentiel des insectes et arthropodes
Abonnez-vous à l'infolettre Nos voisins les insectes

Partager cette page

Articles qui pourraient vous intéresser

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
10 Commentaire(s)
Portrait de Marcel Grenier
Marcel Grenier

Bonjour, j'aimerais savoir si je vous fait parvenir une photo d'un insecte que j'ai capture, vous pouviez me dire qu'est ce que c'est exactement .Vous remerciant à l'avance,

Marcel Grenier

Portrait de sandra
sandra

Quels sont les activités que les animateurs feront avec les enfants d'âge scolaires?

Logo
Espace pour la vie

Bonjour,

Merci de votre intérêt pour Espace pour la vie.
Vous trouverez les détails de la programmation par attrait et par public sur notre calendrier des activités.

Bonne visite!
L'équipe du blogue

Portrait de Hélène Valcourt
Hélène Valcourt

J'ai des chenilles sur une asclépiade, selon les photos, ce serait une arctiide de l'asclépiade.
Moi qui croyait avoir trouvé des chenilles de monarques???
Connaissez-vous les utlilités de cette chenille ou de ce papillon dans la nature ???
Merci!

Logo
Espace pour la vie

Bonjour,

Merci de votre intérêt pour Espace pour la vie.
Vous pouvez faire parvenir votre demande au Service de renseignements entomologiques de l’Insectarium : http://espacepourlavie.ca/service-de-renseignements-entomologiques, nos spécialistes se feront un plaisir de répondre à vos questions.

Cordialement,
L’équipe du blogue

Portrait de Lucie Lapierre
Lucie Lapierre

Je fais un travail sur psyché. Psyché de la terre , un incontournable le monarque. Selon faune et Flore du pays
En 1983, l'union mondiale pour la nature a désigné les spectaculaires aires hivernales de repos du Mexique et de la Californie comme phénomène menaccé d'extinction. Quel est la situation présentement sur le monarque, son taux de population, les sites en Californie au Mexique,les aires de migration au E-U avec sa plante hôte asclépiades, ici au Québec en Ontario et le reste du Canada. Est-ce que le monarque est toujours menacé d'extinction?
Quel est l'organisme qui prend soin du monarque aujourd'hui, l'insectarium et autre?
Je vous remercie de votre colaboration.
Je fais un livre d'artiste avec illustration en marbrure ensuite relier par un relieur. Le premier, le démonstration sera évalué pour ensuite faire une série limitée... é voir des fonds pour le monarque.
Lucie Lapierre, maître ebrû

Portrait de Diane Gilbert
Diane Gilbert

Est-il normal de trouver une mante religieuse dans la région de Boucherville ?

Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous