Blogue

Nous sommes tous faits d’étoiles

La nébuleuse de l’œil de Chat /The Cat’s Eye Nebula
Credit: NASA, ESA, HEIC, STScI/AURA
The Cat’s Eye Nebula
Nous sommes tous faits d’étoiles

Tout comme les splendeurs des astres qui le peuplent, la démesure du cosmos suscite la fascination, le rêve ou l’effroi. Mais à une bien plus petite échelle, il est également possible de ressentir l’humilité qui se dégage de l’observation du ciel. Notre existence même est directement liée à l’histoire de l’Univers. En effet, nous sommes tous faits de poussières d’étoiles!

Un héritage qui ne date pas d’hier

Il y a 13,8 milliards d’années, un évènement marque l’origine de l’histoire qui nous intéresse : le Big Bang. La trame d’espace et de temps sur laquelle l’Univers évolue depuis se déploie, tandis qu’apparaissent les premiers et uniques atomes constituant la matière disponible. Nous ne trouvons alors que de l’hydrogène, l’atome le plus élémentaire de l’Univers, ainsi qu’un peu d’hélium et d’autres éléments très simples. Où se trouve le calcium, qui constitue aujourd’hui nos os? Et le fer, transporté dans nos veines? Le carbone et l’oxygène présents dans chacune de nos cellules? Ils n’existent pas encore.

Au fil de milliards d’années cependant, plusieurs générations d’étoiles vont rythmer la vie de l’Univers, en complexifiant petit à petit sa composition. Au cœur de ces gigantesques boules de gaz, la température et la pression contraignent les atomes à fusionner entre eux. La fusion nucléaire génère une énergie colossale, qui fait briller l’étoile et forge de nouveaux éléments. Par exemple, deux atomes d’hydrogène fusionneront ainsi pour former de l’hélium, qui lui-même fusionnera avec ses congénères pour donner du carbone, etc. L’azote, l’aluminium, le chlore, le fer, etc. sont le résultat de la fournaise intense qui anime les étoiles.

Renaître… des cendres des autres

Après avoir consommé une portion considérable de son hydrogène, l’étoile meurt en dispersant autour d’elle le gaz qui la constituait, maintenant plus riche et plus complexe qu’auparavant. Ces cendres d’étoiles serviront d’ingrédients pour la génération d’étoiles suivante, au sein de laquelle la fusion nucléaire complexifiera encore la composition de notre Univers, tandis que les planètes qui orbitent autour se formeront à partir du même substrat.

Ainsi, l’intégralité de ce qui nous constitue, de ce que nous voyons, connaissons ou aimons sur Terre n’est fait que de reliquats des étoiles qui nous ont précédés.

Voués à transmettre au prochain

Et l’histoire ne s’arrête pas là. D’ici quelques milliards d’années, notre Soleil agonisant se dilatera jusqu’à engloutir les quatre planètes qui le côtoient au plus proche, avant même de disperser ses couches externes à des années-lumière à la ronde. Notre étoile, essentielle à notre survie aujourd’hui, contribuera à son tour à enrichir le terreau d’une future génération d’étoiles, probablement entourées de planètes, sur lesquelles s’ouvrira une infinité de possibles.

À voir

Assistez à Nous sommes des étoiles, le nouveau film d'animation pour toute la famille présenté au Planétarium Rio Tinto Alcan.

Pour plus d'information sur l'observation de planètes, constellations, et phénomènes astronomiques
Abonnez-vous à l'infolettre À ciel ouvert

Partager cette page

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous