Menu global

Carnet horticole et botanique

Mammillaria

Français
  • Plantes d'intérieur
Mammillaria elongata subsp. Elongata
Crédit photo : Jardin botanique de Montréal (Michel Tremblay)
Mammillaria elongata subsp. Elongata

Onglets

Botanique

Origine et description

Ce petit cactus provient des régions arides du Mexique. Il a des tiges élancées réunies en touffes. Ces tiges sont recouvertes de petites épines dorées. Cette espèce est peu florifère, mais des fleurs blanches peuvent apparaître au printemps.

Espèces, cultivars et plantes apparentées

Mammillaria zeilmanniana est un cactus de forme globulaire. Il porte des épines blanches et rouge-brun. Des rejets poussent à sa base formant une talle. Au printemps apparaît une couronne de petites fleurs d'environ 2 cm roses à violettes, occasionnellement blanches. Mammillaria bocasana est une espèce globuleuse à tiges multiples recouvertes d'un duvet laineux lui donnant l'aspect d'un petit coussin blanc. Ses fleurs sont de couleur abricot.

Toxicité

Attention! Par mesure de précaution, placez cette plante épineuse hors de la portée des enfants.

Nom commun

Mammillaire allongé / Mammillaire doré

Nom latin

Mammillaria elongata

Nom commun anglais

Nom commun français

Famille botanique

  • Cactaceae
Horticulture

Conditions de croissance

Cette plante exige le plein soleil. Placez-la près d'une fenêtre orientée au sud. Comme bien d'autre cactus, le mammillaria tolère bien les températures chaudes en été mais préfère la fraîcheur en hiver. En été la température peut varier de 18 à 30 ºC. En hiver, abaissez la température à 8-10 ºC. Cette période de repos hivernale favorise l'initiation de la floraison. Le mammillaria n'a pas besoin d'une grande humidité atmosphérique. Vous pouvez donc le placer dans une pièce où l'air est sec. En hiver, évitez les endroits chauds et sombres qui favorise son étiolement et inhibe la floraison printanière.

Facilité de culture

La culture du mammillaria est relativement facile mais c'est une plante sensible à la pourriture et à l'humidité. Il faut donc lui procurer un substrat et un arrosage adéquat. La floraison est plus difficile à obtenir surtout si la plante ne bénéficie pas d'une période de repos.

Arrosage et fertilisation

L'arrosage du mammillaria est assez réduit. Ce cactus tolère même de longues périodes sans eau. En été, arrosez dès que le terreau est complètement sec. À l'automne, diminuez progressivement les arrosages. En hiver n'arrosez pas du tout sauf si la température est supérieure à 15 ºC. Dans ce cas, arrosez parcimonieusement. Au printemps, lorsque la croissance reprend, recommencez très doucement l'arrosage. Fertilisez trois ou quatre fois, en période de croissance (mars à octobre), avec un engrais comme du 15-15-30 ou du 15-30-15 à faible dose.

Taille et entretien

Ce cactus ne nécessite pas de soins d'entretien particuliers.

Rempotage

Ce cactus pousse mieux à l'étroit. Rempotez-le à tous les trois ans, au printemps. S'il a produit de nombreux rejets, placez-le dans un pot large et plat qui permette le développement de ces rejets. Il prospère dans un sol fertile. Vous pouvez utiliser un terreau commercial pour cactus et plantes grasses qui se draine très bien ou un mélange composé à parts égales de sable grossier, de terreau et de petit gravier. Manipulez le cactus avec des gants de jardinage épais.

Voir aussi

Ravageurs et maladies
Désordres physiologiques

Add this

Partager cette page