Blogue

Jardiner avec les plantes indigènes du Québec

Jardiner avec les plantes indigènes du Québec

Pendant longtemps, les plantes indigènes ont été considérées comme des mauvaises herbes et n’avaient que rarement leur place dans les aménagements paysagers. Aujourd'hui, elles ont retrouvé une place prépondérante dans le cœur des jardiniers, non seulement en raison de leur beauté et de leur facilité de culture, mais également parce qu’elles jouent plusieurs rôles importants au jardin.

Un jardin pour la biodiversité

Les plantes indigènes jouent un rôle essentiel au maintien de la biodiversité de notre territoire. Par exemple, en servant de nourriture, d’abri et de lieu de reproduction à notre faune indigène, elles assurent sa pérennité pour les générations futures. Quel plaisir d’avoir un jardin dans lequel vous pourrez observer l’asclépiade incarnate, la monarde fistuleuse, la verveine hastée ou le quatre-temps (pour n’en nommer que quelques-unes) s’épanouir et attirer papillons et autres insectes utiles, sans oublier les oiseaux! Préconiser l’utilisation de plantes indigènes du Québec plutôt que des espèces provenant d’un autre pays, d’un autre continent ou d’une autre région au Canada (espèces exotiques) permet également de prévenir l’introduction d’espèces potentiellement envahissantes (ex. : renouée du Japon, châtaigne d’eau, roseau commun) qui constituent la menace la plus importante à la biodiversité après la destruction des habitats naturels. Le programme Mon jardin Espace pour la vie vous donne tous les conseils pour aménager chez vous un Jardin pour la biodiversité et vous donne la possibilité de le faire certifier. N’hésitez pas à consulter notre site web pour obtenir plus de détails.

Des plantes qui requièrent peu d’entretien

Les espèces indigènes font partie du patrimoine floristique du Québec. Preuve en est : l’emblème floral de notre province est un iris versicolore, une belle indigène qui se plaît aussi bien dans les plates-bandes du jardin que dans les zones humides en milieu naturel. De plus, les plantes indigènes sont bien adaptées aux conditions climatiques de nos régions. Bon nombre d’entre elles sont de culture facile et elles ont en général une bonne résistance aux ravageurs et aux maladies. En plaçant la bonne plante indigène au bon endroit (en fonction de l’ensoleillement et des caractéristiques du sol de votre jardin, notamment), vous assurerez à celle-ci une croissance vigoureuse, tout en utilisant moins d’eau, moins de fertilisants et moins de pesticides (ces derniers sont de toute façon interdits sur l’île de Montréal).

Où trouver ces belles de chez nous?

Ne prélevez pas de plantes indigènes en milieu naturel! Approvisionnez-vous plutôt auprès de pépinières spécialisées dans la production d’espèces indigènes. Le Québec compte quelques producteurs qui ont des points de distribution un peu partout dans la province. C’est le cas notamment d’Horticulture Indigo, dont vous pouvez trouver certains produits en vente à la boutique du Jardin botanique de Montréal. Si vous êtes adeptes du troc ou recherchez une solution économique pour aménager votre jardin, le site Plantcatching vous permettra de trouver près de chez vous des plantes, graines et surplus de récoltes donnés gratuitement par des passionnés de jardinage. En vous inscrivant, vous pourrez à votre tour donner des végétaux à d’autres membres du réseau. Un bon moyen d’avoir un beau jardin à petit prix et de faire connaissance avec son voisinage! Cet article a été écrit en collaboration avec l’équipe des Renseignements Horticoles du Jardin botanique de Montréal.

Partager cette page

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous
You must have Javascript enabled to use this form.