Blogue

Le rôle indispensable des bousiers dans la nature

Scarabaeus sacer
Credit: Insectarium de Montréal (René Limoges)
Scarabaeus sacer
  • Scarabaeus sacer
  • Onthophagus nuchicornis
Le rôle indispensable des bousiers dans la nature

Vous êtes-vous déjà demandé comment la matière fécale est recyclée dans la nature? Quelles seraient les conséquences dans les pâturages, si les bousiers n’y jouaient pas leur rôle indispensable? Quelle est l’importance économique de ces coléoptères pour l’humanité?

Les bousiers : des Scarabées

Le terme « bousier » désigne des coléoptères coprophages appartenant principalement à trois familles, soit les Scarabaeidae, Geotrupidae et Aphodiidae. Ces coléoptères se nourrissent des excréments (fèces) des autres animaux et en particulier, des herbivores. Le Québec possède une cinquantaine d’espèces de ces groupes, qui sont plutôt méconnues, mais importantes pour l’équilibre écologique.

Le rôle écologique des bousiers

Dans la nature et dans les pâturages, les bousiers jouent un rôle vital quant au recyclage des excréments qu’ils mangent. Ils s’en servent aussi pour nourrir leurs futures larves. Leur travail est donc bénéfique, car il permet de recycler ou d’enterrer la matière organique et d’en faire un engrais naturel. De plus, en ne laissant pas les excréments trop longtemps au sol, les bousiers évitent la propagation de maladies au bétail et aux ruminants. Aux États-Unis seulement, des études ont démontré que le travail effectué par les bousiers pour l’agriculture est estimé à plus de 400 millions de dollars. Tout cela parce que les bousiers enfouissent les déjections!

Un exemple à suivre

Le rôle essentiel joué par les bousiers est devenu connu à travers le monde lorsque, au début des années 1960, l’Australie avait importé plus de 30 millions de bovins. Malheureusement, les bousiers spécialisés dans les excréments de ces bovins n’avaient pas fait le voyage. Le résultat fut donc la production de 40 millions de tonnes de bouses, qui prirent plus de sept ans à disparaître. Les autorités demandèrent alors aux biologistes d’introduire des bousiers qui, eux, allaient régler le problème rapidement et proprement!  

Un bousier célèbre

Parmi tous les bousiers, le plus célèbre est sans doute le bousier sacré ou scarabée sacré (Scarabeus sacer). Les Égyptiens avaient observé le cycle vital du bousier et en avaient fait un symbole important de l’Égypte ancienne. Il fut représenté dans des sculptures sur les temples et dans les tombes, et reproduit des milliers de fois sur des papyrus anciens. Les colliers de Toutankhamon sont célèbres pour leur beauté, dont le Scarabée est une des représentations importantes.

À l'Insectarium cet été

Ne manquez pas les animations spéciales de Crotte alors!

Partager cette page

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
1 Commentaire(s)
Portrait de Jeannine Lemaître
Jeannine Lemaître

J'ai été étonnée d'apprendre toutes ces informations sur le bousier; que chez nous en Wallonie (Province de Liège - Belgique) nous appelions cet insecte un "mousse è stron" traduction " un qui entre dans l'étron", évidemment en ce temps là je le considérais avec dégoût, j'ai changé d'avis, il est simplement formidable<;

Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous