Blogue

Le bien-être est dans les feuilles

Le bien-être est dans les feuilles
Credit: Michel Tremblay
Le bien-être est dans les feuilles
Le bien-être est dans les feuilles

Ou dans les aiguilles, pour ceux qui préfèrent les conifères. Souvent pris pour acquis, les arbres n’en demeurent pas moins essentiels à notre bien-être.

Ces géants du règne végétal nous apportent des bienfaits physiologiques quantifiables. Et c’est pour se le rappeler que le Jardin botanique a créé le parcours d’interprétation de l’Arboretum, un sentier forestier instructif qui traverse les collections d’arbres et qui nous remémore à quel point ils sont fascinants en plus d’être nos fidèles alliés.

« Ce sont d’abord des capteurs de gaz carbonique et des émetteurs d’oxygène, rappelle Andrée Hallé, chef de section en muséologie au Jardin botanique. Sans les plantes, les algues et quelques bactéries, il n’y aurait tout simplement pas d’oxygène sur terre. Ce sont aussi des régulateurs de température. Ils rafraîchissent les rues en été et diminuent l’effet des vents froids en hiver. »

Elle cite un proverbe chinois : le meilleur moment pour planter un arbre, c’était il y a 20 ans, le deuxième meilleur moment, c’est maintenant ! «Un seul arbre fait pencher la balance. Juste en quantité de gaz carbonique capté, d’oxygène émis et d’eau rejetée dans l’atmosphère, les avantages sont indéniables.» En prime : il est démontré qu’avoir des arbres sur sa propriété rehausse sa valeur mobilière.

Partager cette page

Articles qui pourraient vous intéresser

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous