Blogue

Les manchots du Biodôme

Manchots
Les manchots du Biodôme

Savez-vous de quelle région du monde proviennent les manchots du Biodôme? Est-ce que leur mode de vie s’apparente à celui de leurs congénères en nature ? Vivent-ils la saison des amours au même moment ?… Autant de questions que l’on se pose souvent en visitant le Biodôme!

Manchots et non pingouins!

Les manchots, appelés souvent à tort pingouins, sont bel et bien ces grands oiseaux noirs et blancs qui ne volent pas et qui se dandinent à la Charlie Chaplin. Il existe 18 espèces de manchots, qui vivent uniquement dans l’hémisphère sud. Elles sont réparties entre quatre continents : l’Amérique du Sud, l’Australie/Océanie, l’Afrique et évidemment, l’Antarctique et ses îles environnantes. Une de ces espèces vit même dans les îles Galápagos, directement sous l’équateur.

Un environnement extrême

Les îles subantarctiques, où vivent les quatre espèces de manchots du Biodôme, sont situées au sud-est de l’Argentine, dans l’océan Austral. Cet océan encercle l’Antarctique et est une oasis de vie très riche en nourriture pour la faune marine. Moins extrêmes que sur le continent antarctique, les températures varient entre 8 et -10 degrés Celsius. Par contre, des vents violents, du nom évocateur des cinquantièmes hurlants, les frappent à l’occasion.

La saison des amours chez les manchots

En nature comme au Biodôme, cette période de l’année est riche en rituels de séduction, cris et courbettes, et ce, jusqu’à la formation des couples. Les manchots sont des oiseaux qui ont une grande fidélité à leur partenaire et à leur site de nidification. Puis, viennent la fabrication du nid, la couvaison des œufs et les soins donnés à leurs poussins. Lorsque les petits ont atteint leur indépendance et qu’ils peuvent pêcher par eux-mêmes, les parents rejoignent le large jusqu’à la saison suivante. Les manchots viennent à terre seulement pour la saison des amours, sinon ils passent la majorité de leur vie en mer.

Novembre et décembre, la période des naissances

Les manchots sont des oiseaux qui vivent en colonies bruyantes. Au Biodôme, il y a un groupe d’environ 50 individus. En novembre et décembre dernier, soit pendant l’été austral, six bébés manchots ont vu le jour dans l’habitat des îles subantarctiques du Biodôme. Ils vivent dans des conditions de température et de luminosité similaires à leur environnement naturel. Ils ont donc leurs petits à la même période de l’année que leurs congénères vivant en nature.

Des athlètes aquatiques !

Véritables torpilles aquatiques, ces oiseaux peuvent se propulser jusqu’à deux mètres hors de l’eau et atteindre facilement une vitesse de 10 km/h afin d’éviter leurs prédateurs. Quoique très lents sur terre, ils volent littéralement dans l’eau! Leur corps a une forme hydrodynamique, des ailes transformées en nageoires très puissantes et de courtes pattes qui font office de gouvernail. Les manchots empereurs, eux, peuvent plonger jusqu’à une profondeur de 400 mètres pour trouver leur nourriture!

Envie d’en savoir plus ? Venez rencontrer nos animateurs au Biodôme de Montréal!  

Vous souhaitez vous impliquer?
Abonnez-vous à l'infolettre À nous d'agir

Partager cette page

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous