Menu global

Carnet horticole et botanique

Le B.A.-BA des semis

Français
Semis de basilic (Ocimum basilicum)
Credit: Jardin botanique de Montréal (Lise Servant)

Éclairage

La lumière est souvent insuffisante pour les semis dans les maisons; l'intensité lumineuse y est de 10 à 100 fois moindre qu'à l'extérieur. Une installation comportant de 2 à 4 tubes fluorescents (120 cm) de 40 watts, placés à une distance de 15 à 30 cm au-dessus des semis et allumés de 12 à 14 heures par jour, fournira toute la lumière nécessaire aux plantules. À défaut d'un éclairage d'appoint, il faut placer les semis le plus près possible d'une fenêtre orientée au sud ou à l'ouest et ce, dès leur levée.

Température

Des températures de 21° à 24°C assurent une bonne germination des semences. Toutefois, après la levée des plantules, la température idéale devrait être abaissée à 18°C le jour et 15°C la nuit. Une trop forte chaleur, combinée à une lumière insuffisante, produira inévitablement des plants faibles et étiolés.

Contenants

On effectue les semis dans des contenants les plus divers : caissettes ou pots en tourbe comprimée, en fibre ou en plastique. Il existe même des contenants déjà préparés et très pratiques, disponibles chez les grainetiers. Les contenants doivent dans tous les cas être propres pour éviter le développement de maladies fongiques.

Substrats

Les mélanges à base de mousse de tourbe pour semis et la vermiculite donnent de meilleurs résultats que les mélanges de terre. Ils sont légers, poreux et gardent bien l'humidité. Il n'est pas nécessaire d'y ajouter un engrais puisque les plantules n'en ont pas besoin durant les premières semaines. Il est recommandé de bien humecter le substrat à base de mousse de tourbe avant son utilisation. On le maintient ensuite humide mais non saturé d'eau.

Pour les semis d'espèces qui ne nécessitent pas de repiquage comme l'oignon et le poireau, le même substrat peut être utilisé à condition d'y ajouter un engrais. Si les plantules d'oignon et de poireau deviennent trop longues, on pourra les tailler du tiers avec des ciseaux.

Choix des semences

L'abondance et la qualité de la récolte ou de la floraison dépendront, en bonne partie, du choix des semences. Chaque année, les grainetiers proposent des centaines de variétés de légumes et de fleurs annuelles aux jardiniers amateurs. Comment s'y retrouver et comment choisir ses semences? La consultation de livres de jardinage et de catalogues de grainetiers locaux guidera grandement le choix. Si on jardine pour la première fois, on devra déterminer l'espace disponible, ses habitudes alimentaires s'il s'agit d'un potager, et ses besoins et goûts personnels.

Les nouveaux cultivars et hybrides offrent souvent plusieurs avantages. Ces semences sont, selon le cas, plus hâtives, plus productives, plus vigoureuses ou plus résistantes à diverses maladies. Les surplus peuvent être conservés dans un bocal fermant hermétiquement et dans un endroit obscur et sec. On recommande généralement d'utiliser des semences fraîches à chaque année.

Add this

Partager cette page