Menu global

Carnet horticole et botanique

Culture du lilas

Français
Syringa vulgaris 'Merlyensis'
Credit: Jardin botanique de Montréal (Gilles Murray)

Comment les choisir

Il est préférable de choisir un plant possédant déjà plusieurs branches. Les lilas vendus en contenants doivent être bien enracinés dans leur pot. Ceux qui sont présentés en motte recouverte de jute doivent être solidement ficelés. L'acquisition de plants à racines nues au printemps peut s'avérer plus risquée pour le jardinier amateur.

Les méthodes de multiplication

Si la division et le marcottage sont utilisés par le jardinier amateur pour multiplier les lilas, les pépiniéristes utilisent surtout le bouturage et même la culture in vitro pour les produire en grande quantité alors que le greffage est une technique qui est de moins en moins utilisée.

La plantation

L'époque idéale pour la plantation est le printemps, en avril et en mai. L'arbuste peut alors s'enraciner et accumuler suffisamment de réserves nutritives avant le début de l'hiver. Cependant, avec l'avènement de la culture en contenants, on peut maintenant planter les lilas durant tout l'été et en automne jusqu'à la mi-octobre (avant que le sol gèle).

La plantation d'un lilas s'effectue dans un sol bien drainé de pH neutre à légèrement alcalin. Les sols très argileux doivent d’abord être amendés avec du compost ou du fumier composté. Les sols argileux mal drainés peuvent aussi être amendés avec une terre sablonneuse. Si le drainage est déficient, vous pouvez également effectuer une plantation surélevée.

Pour obtenir une floraison abondante, choisissez un site bien ensoleillé (minimum 6 heures de soleil par jour). Fertilisez avec un engrais riche en phosphore et en potassium au début mai. Évitez les engrais riches en azote qui induisent la formation d’un feuillage abondant au détriment des fleurs.

Add this

Partager cette page