Menu global

Insectes et autres arthropodes

De l'œuf à l'adulte

Français
L’exosquelette de cette blatte est blanc et mou au début de sa vie adulte (1). Il lui faut plus d’une heure avant qu’il devienne foncé et rigide (2).
Credit: Insectarium de Montréal (René Limoges)

La durée de vie des insectes est très variable. Certains, comme les cigales, bouclent leur cycle en plusieurs années. D'autres, comme la drosophile, ou mouche à fruits, ne prennent que quelques jours. Durant cette période plus ou moins longue qui s'écoule entre la ponte d'un œuf et le moment, pour l'individu qui sort de cet œuf, de se reproduire à son tour, l'insecte subit une série de transformations parfois spectaculaires.

La mue

Les insectes possèdent un squelette externe, ou exosquelette, qui ressemble à une carapace ou à une armure. Cette enveloppe protectrice présente des avantages, mais aussi certains inconvénients, en particulier en ce qui concerne la croissance. En raison de sa grande rigidité, l'exosquelette est peu extensible et devient rapidement trop petit. L'insecte doit donc le remplacer périodiquement, au fur et à mesure qu'il grandit. On appelle ce phénomène de changement de peau, la mue.

Lorsqu'il est prêt à muer, l'insecte s'immobilise dans un endroit approprié. Un nouvel exosquelette a déjà commencé à se former sous l'ancien. Le moment venu, l'ancien tégument se fend au niveau du thorax et, en quelques minutes, l'insecte se dégage de cette enveloppe devenue trop petite. Il émerge, revêtu de sa nouvelle cuticule qui durcit  au contact de l'air. L'insecte reprend ses activités quelques heures plus tard et laisse derrière lui son vieil exosquelette, ou « exuvie ».

Le nombre de mues dans la vie d'un insecte varie habituellement de quatre à huit, mais il peut aller jusqu'à dix ou douze chez les libellules et même jusqu'à près de trente chez les éphémères. Sauf exception, comme chez les lépismes, les insectes cessent de grandir une fois qu'ils ont atteint l'âge adulte. Ils ne sont donc plus forcés de muer.

La très grande majorité des insectes changent d'aspect durant leur croissance. Cette transformation s'appelle la métamorphose. La métamorphose est qualifiée d'incomplète ou de complète selon l'importance des changements qui surviennent durant le développement.

L'absence de métamorphose

Seuls quelques groupes d'insectes ne subissent pas de réelle métamorphose. On les dit « amétaboles ». Chez ces insectes aptères (sans ailes), les nymphes ressemblent aux adultes, sauf pour leur taille, leurs glandes et leurs organes génitaux. Ils subissent aussi un certain nombre de mues pour grandir. Les lépismes font partie des insectes amétaboles.