Menu global

Insectes et autres arthropodes

Planifier sa sortie

Français
Sortie d’observation d’insectes.
Credit: Insectarium de Montréal (Claude Pilon)

Certains insectes peuvent être difficiles à voir, par exemple s'ils bougent très rapidement, s'ils vivent dans l'eau ou s'ils sont actifs la nuit. Aussi, pour mieux les observer, il faut prendre le temps de bien préparer son expédition.

Selon les objectifs et la durée d’une sortie, le matériel de terrain sera différent. Des observations intéressantes peuvent se faire sans aucun matériel. Toutefois, quelques objets peuvent nous faciliter la tâche.

Un carnet de notes et …

C'est le meilleur moyen de se souvenir de l'insecte qui a attiré notre attention. Inscrivez-y le lieu, la date et l'heure de l'observation ainsi que les comportements observés, le temps qu'il fait, le type d'habitat. Si l’insecte se trouve sur une plante, celle-ci peut être identifiée. Ajouter des photos, des dessins ou un schéma peut également être utile.

… au besoin :

  • un ou plusieurs guides d'identification d'insectes et de plantes;
  • un couteau de poche, toujours utile pour soulever une écorce, par exemple;
  • des pinces, pour manipuler les petits insectes ou ceux qu’on hésite à toucher;
  • une loupe qui peut être suspendue au cou ou intégrée à une petite boîte transparente contenant l’insecte, le temps de l'observation;
  • un filet ou un autre instrument de capture, tels des contenants en plastique, afin d’attraper temporairement un insecte, de l’observer puis, de le relâcher.
  • quelques sacs de plastique, de type « ziploc », pour rapporter des feuilles ou des fleurs de plantes hôtes à des fins d’identification.
  • un chapeau, une chemise à manches longues et les pantalons sont souvent de mise pour se protéger des moustiques, du soleil, de la pluie et des plantes épineuses.

Add this

Partager cette page