Menu global

Insectes et autres arthropodes

Dermestes

Français

Groupe d'onglets

Description

Une vingtaine d'espèces de coléoptères de la famille des dermestides vivent au Québec. Ces insectes, dont le nom signifie « mangeurs de peau », sont fréquemment trouvés dans les habitations.

Les principaux, outre le dermeste du lard (Dermestes lardarius), sont le dermeste noir (Dermestes ater), le dermeste des peaux (Dermestes maculatus), l'anthrène des tapis (Anthrenus scrophulariae), l'anthrène bigarré des tapis (Anthrenus verbasci), l'attagène des tapis (Attagenus unicolor), le trogoderme des denrées (Trogoderma inclusum) et le trogoderme des entrepôts (Trogoderma variabile).

Cycle de vie

Les dermestes sont des insectes à métamorphose complète. Le moment et la durée des différentes étapes de leur développement varient beaucoup selon les conditions du milieu où ils vivent. À l'extérieur ou dans les bâtiments non chauffés, ils passent l'hiver à l'état adulte, cachés dans un abri. Au printemps ou au début de l'été, ils sortent de leur refuge pour s'accoupler. Selon les espèces, la femelle pond des centaines d’œufs, par petits groupes, directement sur la nourriture destinée aux larves ou à proximité d'une source de nourriture.

La larve qui émerge de l'œuf se met à manger et prend vite son apparence caractéristique : un corps généralement semblable à celui d'une minuscule chenille brune, couvert de longs poils. Elle subit un nombre de mues variable. Arrivée à son plein développement, elle se transforme en nymphe pour une période variant de quelques jours à deux semaines avant d'émerger sous sa forme adulte.

D'où viennent-ils?

Les dermestes adultes entrent dans les habitations, au printemps et au début de l'été, en quête de sites de ponte. À l'automne, ils sont attirés par la chaleur des maisons. Ils passent du dehors au dedans par diverses fissures, par une moustiquaire inadéquate, par l'entretoit, par les murs et d'autres ouvertures. Il arrive parfois qu'on les introduise dans la maison avec des marchandises (replis des sacs, des boîtes de carton) ou avec des denrées alimentaires sèches (céréales, biscuits, farine).